Sommaire

Partager l'article
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Comment monter sur un toit en toute sécurité ?

Comment monter sur un toit en toute sécurité

Le confort de vie dans une habitation dépend aussi bien des travaux d’étanchéité régulièrement effectués que de la qualité de sa toiture. Même pour une maison neuve, il est souvent nécessaire de réaliser quelques travaux d’entretien de toiture.

Pour cela, il peut être parfois utile de monter sur son toit en bois, sa toiture en ardoise, en tuiles plates ou encore sa toiture-terrasse. Nettoyer la toiture, vider la gouttière ou réparer une tuile peut en effet se faire soi-même à condition que la protection individuelle soit respectée.

Avant tout, pensez à votre sécurité et à la protection collective, car monter sur le toit de la maison et y faire un travail en hauteur est quand même dangereux. Pour des travaux conséquents, il est recommandé de faire appel à un professionnel du domaine.

Que dit la loi sur l’entretien du toit ?

Il est important de savoir que les travaux de rénovation en hauteur impliquant de monter sur un toit sont strictement encadrés par la loi. Elle met en évidence le matériel, les comportements et règles de sécurité à adopter pour mener à bien ce type d’activité. Compte tenu du risque encouru en montant sur la surface de sa toiture, il est important de prendre toutes les dispositions nécessaires pour ses travaux de charpente.

Dans le cas où la toiture concernée est amiantée, il est interdit aux particuliers d’y monter eux-mêmes pour aller fait un remplacement de tuiles ou des travaux d’isolation.

Il est obligatoire de demander l’intervention d’un professionnel qui prendra les mesures nécessaires et utiliser les matériaux de couverture recommandés pour la réparation de toiture. La sécurité et la protection des personnes sont importantes pour tous travaux.

Procédure pour monter sur un toit : identifier ses besoins en premier lieu

Un couvreur nettoie la gouttière d'une maison

Avant de monter sur votre toit et y travailler en toute sécurité, il est important d’identifier correctement vos besoins. Cela revient à mesurer l’ampleur ou l’importance des travaux à effectuer selon les types de couvertures avant de décider de le faire soi-même.

L’entretien de toiture, le nettoyage de toiture ou la pose de tuiles de remplacement… peuvent se faire par un particulier selon le cas.

Bien comprendre les risques

Monter sur un toit, quel que soit son type (toiture en tuiles, tuiles en terre cuite, tuiles en béton…) comporte des risques importants. Les professionnels (entreprise de couverture ou l’artisan couvreur) les maîtrisent et les particuliers devraient en prendre connaissance pour mûrir leur réflexion.

En cas de doute, il est plus sage et judicieux de faire appel au couvreur professionnel afin de limiter les dangers.

Il est en effet possible de chuter d’une échelle ou de la pente du toit d’une maison assez facilement. C’est la raison pour laquelle vous devez assurer la stabilité de votre échelle ou de vos appuis en montant sur une toiture en ardoise ou en tuiles cassées même en bon état. Les risques se multiplient lorsque le toit est ancien ou vétuste.

Prendre toutes les mesures de sécurité

Les chutes à travers la toiture peuvent être graves et fatales. En effet, la grande majorité des toits ne sont pas prévus pour supporter des charges importantes. Il est donc essentiel de redoubler de vigilance quand vous devez faire une réfection de la toiture. Par ailleurs, les dangers ne concernent pas juste la personne sur le toit.

Les occupants ou les personnes qui se trouvent au sol peuvent aussi être blessés plus ou moins gravement. En plus de la chute des morceaux ou d’une partie de la toiture, il faut prévoir la chute d’objets comme les outils et accessoires de travail. Aucun détail de sécurité ne doit donc être négligé.

Comment suivre les mesures de sécurité pour monter sur un toit ?

Puisque le risque est réel et important, quelques précautions permettent de se mettre raisonnablement en sécurité. Elles permettront de réaliser vos travaux de couverture sans risques et d’économiser sur l’intervention d’un professionnel.

Disposer du matériel de sécurité

Pour ne pas mettre des vies en danger, le particulier qui souhaite réaliser lui-même des travaux de couverture doit apprêter le nécessaire. Il doit dans un premier temps choisir le bon matériel de travail pour plus de sécurité. Cela revient à opter pour une excellente qualité pouvant lui permettre d’atteindre le toit et faire des mouvements sans risques.

Il est recommandé que cette dernière dépasse d’un mètre au moins les gouttières. Pensez à une échelle de couvreur ou à des stabilisateurs pour votre échelle. Sans reposer sur vos gouttières, elle doit être posée sur un support très stable. Si possible, attachez-la à un point d’ancrage pour éviter les imprévus.

Harnais et confort de sécurité

Afin de se prémunir contre les chutes, il est conseillé d’utiliser un harnais de sécurité. Des kits entiers de protection anti-chutes sont aussi disponibles en location. Demandez conseils auprès du vendeur ou loueur pour assurer un réglage optimal et sans danger de votre harnais.

Une ceinture de charpentier serait aussi souhaitable pour parfaire la mise en place. Elle permet de disposer de tous ses outils à proximité et sans peines. Des vêtements de protection, casques et chaussures antidérapantes sont également disponibles dans les surfaces spécialisées.

Pour ce genre de tâche, il est important de ne jamais travailler seul. Cela permet d’obtenir de l’aide en cas de difficulté.

Afin d’éviter toutes mauvaises surprises, travaillez en accord avec les conditions météo de votre région. Il est fortement déconseillé de travailler sur un toit en période de pluie ou lorsque ce dernier est encore mouillé. Avec la pression du vent, il est possible de perdre l’équilibre ou d’être bousculé. La matinée ou l’après-midi sont des moments généralement adéquats pour accomplir vos travaux de couverture.

Mettre en place des systèmes anti-chutes pour toiture

Il ne faut jamais négliger les mesures de sécurité. Nécessaires, elles doivent être prises en compte pour assurer la protection des personnes et des biens. Cela concerne surtout les particuliers puisque les professionnels sont formés en conséquence.

Mesures complémentaires

Toujours pour éviter les risques, il est recommandé de se munir d’équipements supplémentaires de sécurité. Il peut s’agir de garde-corps, de filets anti-chutes, de protèges cordes, de poulies intermédiaires… Une formation minimale est tout de même requise pour leur utilisation.

Si les travaux doivent s’étendre sur une longue période, des échafaudages peuvent améliorer les conditions de travail et de sécurité. Ils doivent être parfaitement réalisés et respecter les normes de sécurité et vigueur. La principale recommandation en la matière est leur stabilité.

Travailler depuis le sol ou une échelle

Un particulier monte sur son toit avec un pulvérisateur à pression

Si monter sur un toit comporte beaucoup d’exigences, il faut noter qu’il est possible d’intervenir sur un toit depuis le sol ou une échelle. Cela permet de réduire considérablement les risques encourus et de travailler sereinement en faisant des économies. Pour cela, vous pourrez avoir besoin d’un outil pratique comme le pulvérisateur électrique PowerJet 2.

Ce dernier vous permet d’effectuer vos nettoyages de toitures sans difficulté. Il allie ergonomie, design et performances pour offrir un résultat appréciable dès les premiers jets. Parfait pour les toitures, il peut aussi être utile en jardin, pour les terrasses et allées. Avec 5 heures d’autonomie et une capacité de 10 litres, il permet de pulvériser à 10 mètres tout type de support.

Résistant aux produits corrosifs, il se nettoie et s’entretient facilement. Si vous êtes à l’aise avec les échelles, il existe aussi une large sélection de pulvérisateurs électriques qui fera votre bonheur. Ils sont puissants et fiables sur une longue durée.

Qu’il s’agisse d’un entretien ou d’une rénovation de votre toiture, il est important de faire le choix de travaux réussis pour une plus grande satisfaction. Pour y arriver, vous devez disposer du matériel nécessaire.

Retour haut de page