Sommaire

Partager l'article
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Guide : traiter la courgette avec la bouillie bordelaise

Traiter les courgettes avec de la bouillie bordelaise : le guide complet

De formes et couleurs variées, les courgettes sont des plantes très prolifiques qui se cultivent facilement dans le potager. Lorsqu’elles sont en place, elles produisent abondamment et peuvent être récoltées deux à trois mois après leur semis. La courgette devra se cueillir de préférence lorsqu’elle est jeune et tendre, mesurant en moyenne 15 à 25 cm. 

La culture des courgettes demande des soins et un traitement délicat pour s’assurer de belles plantes dans votre jardin potager. Au nombre des traitements à apporter à votre plante potagère, la bouillie bordelaise constitue une option très efficace pour la prévention des maladies.

Après une brève présentation de la courgette et de ses différentes maladies, nous vous proposons de découvrir comment traiter ce légume dans votre jardin potager avec de la bouillie bordelaise.

🌱Présentation de la courgette

Champ de courgette

Plante herbacée de la famille des cucurbitacées, la courgette est un fruit (et non un légume) qui mûrit généralement en été. Sa fleur et son fruit sont particulièrement prisés en cuisine. Elle est cultivée sous différentes variétés, dont la courgette jaune très appréciée pour son goût légèrement fruité.

Plante potagère qui pousse au sol et possédant de grandes feuilles, la courgette peut être cultivée en serre ou dans un potager en fonction du mode de production. Ses fleurs sont de couleur jaune, donnant le fruit du même nom.

Il s’agit d’un fruit ayant une forme ronde et allongée, généralement de couleur verte, mais dont certaines variétés sont jaunes, présentant l’aspect d’un grand concombre. Cette plante est communément utilisée en cuisine comme un légume, quand bien même sur le plan purement botanique, il s’agit d’un fruit. En effet, la partie charnue et comestible de la plante est issue des fleurs et contient les graines.

Besoin d’un pulvérisateur à dos ?

Retrouvez dès maintenant notre guide pour choisir votre pulvérisateur à dos au meilleur prix.

Lors des cultures, le pied de courgette produit deux types de fleurs. D’un côté des fleurs mâles et stériles et de l’autre des fleurs femelles, elles sont fructifères. Il est très important d’apporter un traitement adéquat à vos plantes, car les courgettes sont très sensibles aux maladies et parasites ravageurs.

☠️Les maladies de la courgette

Les courgettes sont des plantes qui poussent facilement dans le potager. De plus, elles permettent un grand nombre de recettes en cuisine. Toutefois, cultiver des courgettes occasionne parfois les attaques de nuisibles et champignons. L’effet des nuisibles entraîne des ravages sur vos plants tandis que les champignons causent des maladies cryptogamiques de la courgette.

Les maladies cryptogamiques de la courgette

Comme mentionné plus haut, une maladie cryptogamique est une affection de la plante causée par des champignons. Il existe trois principales maladies cryptogamiques de la courgette.

L’oïdium

Traces d'oïdium sur une feuille de courgette

L’oïdium est une maladie facilement reconnaissable puisqu’elle laisse un feutrage blanc, d’aspect poudreux sur tout le feuillage, sur les boutons floraux et même sur les tiges. Il s’agit, au début, de petites taches ressemblant à de la poudre, mais qui, très vite, prennent de l’ampleur. Le feuillage touché par l’oïdium se dessèche rapidement, entraînant la chute des feuilles de la plante. Ainsi, cette dernière se retrouve affaiblie et le développement des fruits s’en retrouve arrêté.

Par conséquent, bien que demeurant comestibles, les fruits seront donc beaucoup plus petits que la normale. L’oïdium est une maladie cryptogamique de la courgette causée par deux différents champignons. Il s’agit du Podosphaera xanthii et du Golovinomyces cichoracearum.

Le mildiou

Trace de mildiou sur une feuille

Le mildiou est l’une des maladies cryptogamiques touchant une grande partie des cucurbitacées. Il représente la principale cause de maladie chez la courgette et d’autres plantes telles que les tomates et pommes de terre.

Le mildiou cause des taches jaunâtres, discrètes dans un premier lieu, puis de plus en plus visibles et grosses. Ces taches forment, sur les feuilles, des mosaïques qui freinent la photosynthèse. Ainsi, le mildiou cause le dessèchement puis la chute des feuilles. À cause de l’entrave de la photosynthèse, le développement des fruits est grandement affecté, et ce sera toute la récolte du jardin potager qui sera compromise.

La pourriture grise

Botrytis sur courgette

Encore connue sous le nom de botrytis, la pourriture grise se manifeste par de petites taches grises sur les fleurs et cause le pourrissement des jeunes fruits. Elle est due au Botrytis cinerea, un champignon qui attaque les courgettes et cause de lourds ravages.

À l’instar des autres maladies cryptogamiques, elle est favorisée par l’eau. En effet, son apparition intervient généralement en périodes humides et chaudes. Généralement, les printemps pluvieux occasionnent un grand nombre de cas de pourriture grise.

Les parasites ravageurs de la courgette

Les pucerons sont les principaux insectes nuisibles des courgettes. Ce sont des nuisibles ravageurs de beaucoup de plantes potagères, mais également d’espèces ornementales. C’est la raison pour laquelle le puceron est le principal ennemi du jardinier.

Cet insecte suce la sève de la plante, ce qui l’affaiblit grandement. De plus, les pucerons excrètent du miellat, substance nocive pour la plante. En effet, cette excrétion de miellat cause la fumagine, une autre maladie de la courgette qui laisse des traces noires sur les tiges et les feuilles.

Le traitement des maladies de la courgette

Pour traiter les différentes maladies de la courgette, même s’il existe beaucoup de produits chimiques efficaces, il est conseillé de préférer les solutions potagères naturelles. En effet, ces solutions ont l’avantage de préserver les sols.

Ainsi, pour éviter l’oïdium chez la courgette par exemple, il est généralement déconseillé de planter trop serré, car cela crée des zones humides favorisant le développement des champignons. Aussi, faudra-t-il éviter d’arroser le feuillage, mais plutôt se concentrer sur le pied des plants. Enfin, le purin de consoude ou le purin d’ortie peut être utilisé pour renforcer les défenses naturelles des courgettes. Aussi, si vous supprimez les feuilles atteintes, la contamination sera réduite.

Les meilleures ventes de purin consoude et purin d’ortie

Mais utiliser de la bouillie bordelaise préventivement aux maladies est le meilleur moyen d’éviter que vos courgettes soient attaquées par les champignons et nuisibles ravageurs.

Pourquoi utiliser de la bouillie bordelaise sur les courgettes ?

L’histoire bouillie bordelaise potager remonte à 1880 lors de la grave période de décimation des vignes françaises. En effet, le vitriol, substance de couleur bleue composée de trois ingrédients (sulfate, cuivre, chaux), était utilisé pour faire fuir les voleurs. Fortuitement, ce mélange a été utilisé aux pieds des plants et s’est montré particulièrement efficace contre le mildiou. Depuis, la recette bouillie bordelaise a été améliorée afin d’être utilisée sur tout type de culture (tomate, pommes de terre).

Tous les secrets de la bouillie bordelaise

Nous avons créer pour vous le guide ultime de la bouillie bordelaise : utilisation, dosage, equipement, danger, type de plantation, efficacité.

L’utilisation bouillie bordelaise est un traitement en prévention contre toutes les maladies cryptogamiques de la courgette comme le mildiou ou l’oïdium. En effet, le cuivre contenu dans la mixture bleue atteint les spores des champignons responsables des maladies et bloque leur germination. Ainsi, ne pouvant plus se reproduire, ils ont un effet moindre sur les plants.

Toutefois, la bouillie bordelaise n’est pas un traitement curatif des maladies de la courgette. En conséquence, lorsque les spores sont dans les tissus, c’est-à-dire que le champignon est bien installé, il faudra procéder à un autre type de traitement.

Utiliser la bouillie bordelaise est également un traitement préventif contre les nuisibles, pucerons et cochenilles et autres qui attaquent les plants de courgette. En effet, le sulfate de cuivre agit sur ces nuisibles en affectant leur respiration et surtout leur cycle de reproduction.

⚙️Comment traiter la courgette avec de la bouillie bordelaise ?

Traiter la courgette à l'aide d'un pulverisateur

Bien qu’elle soit admise dans l’agriculture biologique, la bouillie bordelaise a un certain impact négatif sur l’environnement et sur la santé de l’homme. Cela est essentiellement dû au cuivre qui fait partie des métaux lourds agressant le sol. En conséquence, il vous faudra respecter des précautions d’emploi de la bouillie bordelaise.

Premièrement, l’application devra se faire en portant des équipements de protection tels que des lunettes, des gants et un masque pour protéger les yeux et les muqueuses. Aussi, est-il conseillé de porter des manches longues afin d’éviter tout contact avec la peau. En effet, la bouillie bordelaise peut provoquer des irritations en cas de contact avec les yeux ou les muqueuses lorsqu’elle est inhalée.

La bouillie bordelaise s’applique sur le feuillage des courgettes par pulvérisation, dosée à 10 ou 20 g par litre d’eau. Les pulvérisateurs stihl sont bien adaptés à l’application de bouillie bordelaise. Pulvérisez de sorte à créer un nuage enrobant la zone à traiter. À la fin des pulvérisations, rincez vigoureusement le vaporisateur à l’eau claire et videz le contenu dans la zone traitée.

Les meilleures ventes de bouillie bordelaise

Quand appliquer la bouillie bordelaise sur les courgettes ?

La pulvérisation de bouillie bordelaise dans le potager doit se faire à partir de mai ou juin, lorsque les plantes sont plus sensibles à l’humidité. Puis, les pulvérisations se feront par quinzaine jusqu’au moins trois jours avant les récoltes. Elles doivent être appliquées les jours sans pluie. Lorsqu’il pleut dans l’intervalle de deux pulvérisations, vous aurez à faire une pulvérisation supplémentaire.

FAQ

Comment traiter l’oïdium de la Courgette ?

Le traitement de l’oïdium le plus efficace est l’application préventive de bouillie bordelaise. Mais lorsque l’oïdium est déjà installé, vous devrez rapidement couper les feuilles atteintes et les brûler en vue de limiter la dispersion de spores. Ensuite, pulvérisez du lait non pasteurisé et dilué à 10 % sur les pieds des plants atteints.

Est-ce que la bouillie bordelaise est toxique ?

La bouillie bordelaise est un mélange de sulfate de cuivre et de chaux. Le cuivre est un métal lourd qui irrite les yeux et les muqueuses. De plus, le sulfate de cuivre peut, à forte dose, entraîner la dégradation des sols. C’est pourquoi il est très important de respecter les dosages lors de l’utilisation de bouillie bordelaise.

Pourquoi le bout des courgettes pourri ?

Lorsque vous remarquez que le bout de vos courgettes présente un aspect de pourriture, c’est certainement dû à la pourriture grise, maladie cryptogamique de la courgette. En effet, la pourriture grise, encore appelée botrytis, est une maladie de la courgette qui se manifeste par de petites taches grises sur les fleurs et entraîne le pourrissement de vos plantes.

Retour haut de page