Sommaire

Partager l'article
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Guide : Traiter la tomate avec de la bouillie bordelaise

traiter tomate avec bouillie bordelaise

Plante potagère comestible, la tomate est cultivée pour l’alimentation générale. Pendant longtemps considérée comme un légume, la tomate est, au sens botanique du terme, un fruit. En effet, sa principale partie comestible est issue de la transformation d’une fleur contenant des graines. La culture de la tomate est incontournable dans le jardin et le potager, ne demandant pas beaucoup d’engrais pour son développement.

Les plants de tomates sont des plantes herbacées vivaces préférant les milieux chauds, car très sensibles au froid. Les tomates sont des plantes à croissance généralement indéterminée, bien qu’il existe certaines variétés de tomates dites à croissance déterminée. En effet, ces variétés de tomates ont une fonction végétative qui s’arrête précocement.

La tomate étant particulièrement sensible au froid et aux invasions de parasites et champignons, il est important d’apporter des soins préventifs à vos plants. Ces soins pourront les protéger de maladies pouvant entraîner la chute des feuilles. Au nombre des méthodes préventives utilisées dans l’agriculture biologique, nous pouvons citer la bouillie bordelaise qui est particulièrement efficace.

Pourquoi traiter les plants de tomates avec de la bouillie bordelaise ?

🌱Présentation de la tomate, une plante très prisée

Originaire d’Amérique du Sud, la tomate est l’un des végétaux les plus consommés au monde, avec la pomme de terre. Contrairement à la croyance populaire, la tomate n’est pas un légume, mais plutôt un fruit qui peut être consommé aussi bien cuit que cru.

Les tomates existent en plusieurs variétés, en grappes, vertes, noires, rouges ou même allongées afin de satisfaire tous les goûts. La tomate, tout comme la pomme de terre, est incontournable dans les salades et bien d’autres mets comme les quiches et les gratins. En effet, il s’agit de plantes riches en minéraux et vitamines et comportant très peu de calories. C’est l’une des raisons pour lesquelles les plants de tomates sont plébiscités aussi bien dans l’agriculture biologique que dans les potagers de jardin.

Besoin d’un pulvérisateur à dos ?

Retrouvez dès maintenant notre guide pour choisir votre pulvérisateur à dos au meilleur prix.

Bien qu’accessible toute l’année, la tomate est principalement un fruit d’été avec une saison de récolte se situant idéalement entre mai et septembre. C’est une plante gorgée de sucre lorsqu’elle a convenablement mûri au soleil et non dans les serres du jardin.

Comme tous les végétaux, les plants de tomates sont fréquemment attaqués par des champignons ou parasites qui causent des dégâts entraînant la chute des feuilles. Ce sont les maladies des tomates. Pour les prévenir, certains produits comme la bouillie bordelaise sont assez efficaces, même dans le cadre d’une agriculture biologique.

☠️Les maladies des tomates

Les tomates sont des plantes sujettes, particulièrement durant les étés pluvieux, à diverses maladies dues tant à l’humidité qu’à l’invasion de champignons et parasites. La bouillie bordelaise est l’un des fongicides qui permettent de traiter l’ensemble des maladies cryptogamiques de la tomate.

Maladie cryptogamique des tomates

On parle de maladie cryptogamique des plantes ou encore maladie fongique lorsqu’elle est causée par un champignon parasite. En effet, les champignons étaient, autrefois, classés parmi les plantes cryptogames.

Il existe trois principales maladies cryptogamiques des plants de tomates.

Le mildiou

Le mildiou présente des tâches brunes sur les feuilles

Maladie des tomates la plus répandue, le mildiou de la tomate s’installe, le plus souvent, lors des étés orageux et très humides. Il se manifeste par des taches noires sur les feuilles qui se répandent plus tard au niveau des fruits. Aussi, le mildiou cause le dessèchement de vos plants de tomates, entraînant ainsi leur nécrose.

Le mildiou est une maladie fongique capable d’anéantir tous les plants de tomates de votre jardin en l’espace de quelques jours. Il est causé par un champignon appelé Phytophthora infestans qui apprécie particulièrement l’humidité et dont les semences sont très résistantes. En effet, elles sont capables de survivre plusieurs années.

Les premiers symptômes du mildiou sont des taches de couleur vert foncé attaquant le feuillage. Ensuite, ces taches deviennent rapidement grises pour brunir plus tard. Toutes les parties des plants de tomates sont alors infectées. Les tiges et les tomates même prennent progressivement un aspect de cuir marbré. À la dernière phase de l’infection, vos tomates ont l’aspect entièrement brûlé, et ressemblent plus à une pourriture grise qu’à un fruit comestible.

La tavelure

La tavelure présente des tâches noires sur les fruits

Causée par le Venturia inaequalis, la tavelure est une maladie cryptogamique potagère attaquant plusieurs plantes telles que les tomates, le pommier et la pomme de terre. Elle provoque des lésions olivâtres à la surface des feuilles des plantes et des fruits. Dans les cas les plus sévères, elle attaque les tiges.

Ces lésions sont d’aspect huileux et virent au brun au fil du temps, causant la chute des feuilles. Les fruits présenteront plus tard des taches en relief de couleur brune et les parties affectées connaîtront un retard de croissance. En conséquence, la tavelure de la tomate cause une malformation du fruit.

Les cloques du pêcher

Cloque du pêcher

Caractérisée par l’apparition des boursouflures rougeâtres sur les feuilles, la cloque du pêcher est une maladie fongique causée par le Taphrina deformans. Les cloques du pêcher touchent particulièrement les arbres fruitiers comme le pommier, le pêcher et les plants de tomates dont les feuilles se couvrent de cloques. La cloque peut être traitée lorsqu’elle est rapidement prise en charge. Mais généralement, elle cause la perte de tous les plants de tomates.

Le champignon responsable de la cloque résiste à l’hiver sous la forme de spore accrochée aux bourgeons et entre les rameaux. Lorsque la température augmente et atteint au moins 10 °C, le développement des spores reprend et attaque les bourgeons avant même la pousse des feuilles.

Le traitement des maladies des tomates

La plupart des maladies cryptogamiques touchant les plants de tomates sont irréversibles lorsqu’elles sont à un stade avancé. C’est pour cela qu’il faut employer des méthodes de prévention dans votre jardin comme utiliser de la bouillie bordelaise qui est un fongicide efficace.

La bouillie bordelaise est faite à base de sulfate de cuivre et de chaux. C’est un produit chimique recommandé dans l’agriculture biologique pour traiter les plants de tomates. L’alliance bouillie bordelaise tomate n’appauvrit pas le sol et permet de prémunir les plantes contre bon nombre de maladies fongiques.

Aujourd’hui, le produit le plus efficace pour prévenir et traiter le mildiou de la tomate est la bouillie bordelaise. Ce fongicide présente une couleur bleue, résultat du mélange de la chaux et du sulfate de cuivre. Utiliser de la bouillie bordelaise est un excellent moyen pour prévenir les végétaux en général et vos plants de tomates en particulier de toutes les maladies sans attaquer le sol.

Pourquoi utiliser de la bouillie bordelaise sur la tomate ?

Les traitements à base de cuivre sont les plus efficaces pour lutter préventivement contre le mildiou et les maladies des plants de tomates. Mixture à l’aspect bleuté, la bouillie bordelaise est un mélange de sulfate de cuivre et de chaux.

L’utilisation de la bouillie bordelaise est des plus optimales, car elle s’applique par pulvérisation. Ce qui permet une bonne pénétration du fongicide aussi bien sur les feuilles des plants que dans le sol. Pulvérisée sur les feuilles, la bouillie bordelaise empêche la germination des spores sur les plants.

Tous les secrets de la bouillie bordelaise

Nous avons créer pour vous le guide ultime de la bouillie bordelaise : utilisation, dosage, equipement, danger, type de plantation, efficacité.

Ainsi, utiliser de la bouillie bordelaise sur la tomate est le moyen le plus efficace, reconnu dans l’agriculture biologique, pour prévenir les maladies touchant la végétation. Particulièrement, la bouillie bordelaise est très efficace pour protéger les tomates contre le mildiou, la principale maladie des plants de tomates ainsi que l’oïdium.

Vendue dans le commerce sous la forme de poudre mouillable bleue, la bouillie bordelaise doit être diluée à raison de 20 g par litre d’eau. Le surdosage de la bouillie bordelaise peut rendre les pulvérisations néfastes pour les plants en raison de l’excès de sulfate de cuivre.

Pour savoir si la bouillie bordelaise est fortement dosée, vérifiez s’il se produit une apparition de gouttes bleues, substrat de sulfate de cuivre, sur l’extrémité des feuilles de tomate. Si c’est le cas, cessez le traitement, et diluez votre bouillie bordelaise avec de l’eau ou rajoutez un peu de chaux.

⚙️Comment traiter les tomates avec de la bouillie bordelaise ?

Un homme pulvérise de la bouillie bordelaise sur ses plants de tomates

Utiliser de la bouillie bordelaise pour protéger ses plants de tomates doit commencer dès le mois de mai, et la pulvérisation doit se faire par quinzaine. C’est une précaution indispensable si vous voulez éviter à vos plants toute contamination aux maladies cryptogamiques.

Mais attention, la bouillie bordelaise est un fongicide irritant pour les yeux et la peau. Elle est, de même, très toxique lorsqu’elle est inhalée. Alors, il est important de prendre de grandes précautions touchant le matériel, la tenue et les conditions climatiques avant d’utiliser de la bouillie bordelaise sur les plants de tomates.

La bouillie bordelaise doit être maintenant pulvérisée de sorte à créer un brouillard tout autour des plants. Procédez, en conséquence, à de petits mouvements verticaux lorsque vous pulvérisez la bouillie bordelaise sur vos tomates. En laissant une distance de 20 à 30 cm de vos tomates, tournez autour des plants tout en aspergeant la bouillie afin de vous rassurer d’en passer sur toutes les parties.

Les meilleures ventes de bouillie bordelaise

Quand mettre de la bouillie bordelaise sur les tomates ?

La bouillie bordelaise est un fongicide utilisé à titre préventif contre les maladies cryptogamiques des plants. C’est pourquoi sa première utilisation est vivement recommandée durant l’hiver peu de temps après le nettoyage. Ce premier traitement vise à éliminer, de façon efficace, tous les foyers d’hibernation de parasites et surtout de champignons. Ensuite, les pulvérisations devront reprendre dès le début du printemps, avant les premières pluies, au moment où les chaudes températures et l’humidité favorisent le développement des champignons responsables des maladies de la tomate.

La pulvérisation de bouillie bordelaise sur les tomates devra se faire par quinzaine, durant toute la période de croissance de la plante. Elle doit être renouvelée après chaque pluie.

Toutefois, il est à souligner que pulvériser la bouillie bordelaise sur la tomate est un traitement préventif et n’est pas efficace contre les maladies virales ou les parasites ravageurs. La bouillie bordelaise n’est pas non plus indiquée contre les maladies cryptogamiques qui attaquent les racines, puisque sa pulvérisation ne se fait que sur les feuilles, le fruit et les branches.

En conséquence, lorsque les taches brunes, cloques et boursouflures commencent par apparaître, il vous faudra arrêter les pulvérisations de bouillie bordelaise et arracher les parties infectées pour qu’elles ne contaminent pas d’autres pieds de tomates. Par précaution, vous pourrez procéder à un paillage du sol pour limiter la contamination de mildiou.

Par ailleurs, il est important de brûler les feuilles atteintes et trouver un traitement curatif pour sauver la plantation. Contrairement à la bouillie bordelaise, le bicarbonate de soude est un produit phytosanitaire naturel reconnu pour le traitement curatif contre le mildiou et d’autres maladies telles que l’oïdium.

Retour haut de page