Sommaire

Partager l'article
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Quel est l’intérêt de l’isolation thermique de la toiture ?

Un homme installe une isolation thermique

Un grand nombre d’habitations ont été construites avant la mise en place de la réglementation thermique, ce qui fait que la plupart des logements français ne profitent pas d’une bonne isolation thermique qui les satisfait. Pour remédier au problème d’isolation thermique et pour encourager les particuliers à entreprendre des travaux d’isolation de leur toiture et aussi de leurs combles, ce qui permet de payer moins leurs factures d’énergie, le gouvernement a mis à leur disposition des aides financières.

Pour en savoir plus sur l’isolation thermique de la toiture, ce qui va vous permettre d’une certaine façon de mieux appréhender les travaux, vous pouvez lire cet article.

L’isolation thermique de la toiture : quel est l’intérêt ?

En ce reposant sur ce qu’avance l’ADEME, qui représente l’agence de la transaction écologique, quand un toit n’est pas bien isolé, il cause une perte de la chaleur de près de 25 à 30 % dans une maison. En prenant en compte ces statistiques, il est facile d’assimiler l’importance d’avoir une bonne isolation de la toiture pour vous aider à faire des économies d’énergies et de diminuer la facture de chauffage de votre maison.

Outre l’avantage économique, en réalisant des travaux d’isolation de la toiture, ça vous aide à améliorer le confort thermique au sein de votre maison. Cela en réduisant l’effet de la « paroi froide » en enlevant les ponts thermiques et en remédiant aux points de rupture de l’étanchéité qui sont souvent présents dans les toitures, pour augmenter les performances énergétiques d’un logement.

L’isolation thermique de la toiture : quelles sont les différentes techniques ?

Les travaux d’isolation réalisés au niveau de la toiture sont plus rentables sur le court terme que les autres travaux qui concernent l’isolation des murs, car c’est grâce à eux que vous faites d’importantes économies de chauffage et d’énergie. Vous vous posez sûrement la question pour savoir comment c’est possible ? On vous répond tout de suite : l’air chaud se trouvant dans la maison, contrairement à l’air froid, est plus léger, ce qui fait qu’il se dirige instantanément vers le plafond et les combles, où il s’échappe à travers les ponts thermiques qui sont présents.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est préférable d’isoler en priorité votre toiture plutôt que vos murs. Pour réaliser une isolation thermique de la toiture, il existe différentes sortes de techniques qui peuvent-être envisageables selon la nature de vos combles :

L’isolation thermique des combles aménagés

Les combles aménagés, qui se trouvent sous la toiture, peuvent profiter de deux techniques d’isolation qui sont les suivantes :

  • L’isolation des combles par l’intérieur : il s’agit d’une méthode à laquelle les gens ont le plus souvent recours, car c’est la plus économique et la plus simple à mettre en œuvre. Elle consiste à faire la pose de l’isolant en rouleau ou en panneau semi-rigide contre la charpente en bois (sous ou entre les chevrons). Il est conseillé de faire la pose d’une membrane pare-vapeur, s’il s’agit de panneaux ;
  • l’isolation des combles par l’extérieur : c’est une technique plus coûteuse et compliquée à réaliser qu’on appelle aussi « Sarking ». Elle aide également à protéger la surface des combles aménagés. Il faut d’abord faire la pose de la toiture pour procéder à l’installation de l’isolant en rouleau ou en panneau. C’est une méthode qui s’inscrit le plus dans une rénovation globale de la charpente en bois et de la couverture.

L’isolation thermique des combles perdus

Dans le cas où les combles sont abandonnés et non habités, il faut penser à faire une isolation du côté intérieur du plancher en bois. Diverses techniques peuvent être utilisées, comme la pose d’un isolant en vrac ou en forme de rouleau sous le toit et la réalisation de travaux d’isolation avec insufflation de l’isolant dans les recoins les plus inaccessibles.

L’isolation thermique de la toiture : quel isolant choisir ?

Quand on parle d’un bon isolant, on fait référence à un isolant qui vous garantit une excellente performance thermique qui vous évite une perte d’énergie. Pour faire le bon choix, vous devez prendre en compte un certain nombre de points :

  • Son épaisseur : c’est un point essentiel à prendre en compte pour améliorer les performances thermiques d’un isolant. Plus l’épaisseur est haute et plus le matériel est isolant ,
  • sa conductivité thermique lambda : la capacité de l’isolant à transférer la chaleur est exprimée par un coefficient en W/m. K. Si ce coefficient en question est faible, c’est bon signe, ça veut dire qu’il propose une bonne performance thermique. Les isolants qui sont souvent employés sont ceux avec le coefficient 0,025 et 0,05 W/m. K.

Retour haut de page