Sommaire

Partager l'article
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Guide : Traiter le laurier rose avec la bouillie bordelaise

Laurier rose traité avec de la bouillie bordelaise

Arbustes originaires du bassin méditerranéen, les lauriers roses, ont toujours séduit par leurs fleurs abondantes et leurs denses feuillages vert foncé. Certaines variétés présentent des tons de blanc, de rose et même de rouge, sublimant leur aspect.

De plus, le laurier rose est une plante que l’on peut facilement cultiver et entretenir. En effet, atteignant rarement plus de 2 mètres lorsqu’il est hors de son environnement naturel, vous pourrez aisément planter vos lauriers roses sur la terrasse ou dans le jardin.

Mais attention, le laurier rose est une plante qui redoute beaucoup l’excès d’eau et les temps frais. Heureusement, il existe des moyens efficaces de les traiter afin d’éviter la maladie du laurier rose. La meilleure solution est le traitement du laurier rose avec la bouillie bordelaise.

Dans ce guide, voici nos conseils et astuces pour allier laurier rose et bouillie bordelaise.

🌱Présentation du laurier rose

De son nom scientifique Nerium oleander, le Laurier rose est un arbuste de la famille des apocynacées. Présente sur les deux rives de la Méditerranée, cette espèce est plus éparse sur la rive septentrionale. Encore appelée rosage ou oléandre, elle est la seule espèce du genre nérium.

Besoin d’un pulvérisateur à dos ?

Retrouvez dès maintenant notre guide pour choisir votre pulvérisateur à dos au meilleur prix.

Les lauriers roses sont des plantes ornementales largement répandues sur le pourtour de la Méditerranée. Ils sont très pratiques, car résistants bien à la taille et à la sécheresse. Le laurier rose forme des taillis et haies permettant d’installer une belle clôture végétale dans les parcs, jardins ou même à proximité d’édifices publics.

Arbuste pouvant atteindre, à l’état naturel, plus de 4 mètres, le laurier rose mesure, en moyenne, 2 mètres de haut lorsqu’il est formé en arbre. Il possède des feuilles allongées et fusiformes, plutôt coriaces et persistantes, d’une longueur comprise entre 5 et 20 cm.

Une femme rempote un laurier rose

Ayant une couleur vert terne et pâle sur le bas et foncé et brillant en haut, les feuilles du laurier rose sont verticillées. C’est-à-dire que les feuilles sont insérées par groupe de 3 au même niveau en cercle autour des tiges. D’autres sont plutôt opposées sur les rameaux.

Le laurier rose est planté au sud de l’Europe pour des décorations de terrasse ou en pleine terre au milieu du jardin. Également pour un ornement d’intérieur, le laurier rose en pot est installé dans les maisons afin d’apporter de la verdure à l’intérieur.

☠️Les maladies du laurier rose

Les lauriers roses peuvent subir des affections. Ce sont les maladies du laurier rose. Elles sont généralement dues à un excès d’eau, un grand froid ou même des attaques ou des invasions d’insectes comme les pucerons et autres parasites.

La bactériose

Encore appelée pseudomonas, la bactériose est une bactérie récurrente transmise au laurier rose par les insectes piqueurs comme les pucerons et les cochenilles. Les cochenilles, surtout celles à carapace noire, sont des parasites fréquents du laurier rose. Se nourrissant de la sève des plantes, les cochenilles sont difficiles à détecter, puisqu’elles sont accrochées sur le revers des feuilles ou sur la tige. Quant aux pucerons, ils sont attirés par la lumière et, dans une certaine mesure, par la sécheresse.

La bactériose est également causée par certaines opérations culturales et se manifeste par le développement de chancres noirâtres, déformant particulièrement :

  • les jeunes pousses ;
  • les inflorescences ;
  • les jeunes branches.

Bien qu’il soit impossible d’éradiquer les chancres une fois installés, vous pourrez faire atténuer les symptômes en supprimant les parties infectées et en pulvérisant la plante de bouillie bordelaise.

La maladie cryptogamique

Représentant une très large majorité des maladies de laurier rose, la maladie cryptogamique est causée par des champignons, dont les filaments envahissent les plantes.

La fumagine

La fumagine est une maladie du laurier rose facilement reconnaissable. En effet, cette maladie cryptogamique recouvre les feuilles du laurier rose d’une pellicule noire et collante. Il s’agit d’un champignon qui se développe sur les excrétions de cochenilles et pucerons.

Ainsi, pour se débarrasser des fumagines sur les lauriers roses en pot ou installés dans le jardin, il est important d’éliminer les parasites responsables ; essentiellement les pucerons et cochenilles. Ensuite, il vous suffira de nettoyer les feuilles noires avec un chiffon doux imbibé d’une préparation à base de savon noir. Cette précaution vous empêchera d’être contraint à brûler les feuilles atteintes.

Les taches à Phyllosticta

Il s’agit de taches rondes asséchant l’intérieur des feuilles des plantes qui brunissent, puis tombent. Les feuilles présentent alors un aspect criblé de trous. Également, vous remarquerez autour de des taches une auréole pourpre.

Encore appelée maladie des taches foliaires, les taches à phyllosticta sont provoquées par l’ascochita heteromorpha. Ce champignon, encore appelé ascochyta, se développe dans les plantations humides et fraîches installées sur un sol compact et mal drainé. Ainsi, pour éviter l’invasion d’ascochita heteromorpha et voir les feuilles de votre laurier rose recouvertes de taches, il vous faudra améliorer le drainage de la terre de vos plantes. Pour ce faire, ajoutez à la terre, du sable et du compost.

Pour prévenir la survenance de la maladie du laurier rose, pulvérisez régulièrement votre plante avec de la bouillie bordelaise en début d’hivernage et durant le printemps. En effet, cela protège votre arbuste de pucerons et d’autres parasites. Aussi, l’élimination de toutes les feuilles malades tombées permettra de protéger le feuillage des lauriers roses. En effet, ces feuilles malades tombées sont très contagieuses. Enfin, n’oubliez pas de porter des gants, car le laurier rose est un arbuste particulièrement toxique.

L’utilité de la bouillie bordelaise sur le laurier rose

La bouillie bordelaise est un produit pour le traitement fongicide des plantes, dont les lauriers roses, contre les attaques des parasites, pucerons et autres insectes. Ce traitement est autorisé en agriculture biologique et est particulièrement efficace. Toutefois, il est important de respecter les dosages et le guide d’utilisation afin de ne pas contaminer la nature. C’est donc un traitement respectueux de l’environnement.

Tous les secrets de la bouillie bordelaise

Nous avons créer pour vous le guide ultime de la bouillie bordelaise : utilisation, dosage, equipement, danger, type de plantation, efficacité.

Fongicide de couleur bleue, la bouillie bordelaise est une préparation à base de chaux et de sulfate de cuivre. Elle est généralement utilisée en pulvérisation et permet de :

  • Lutter contre les maladies cryptogamiques les plus courantes comme la fumagine et les chancres ;
  • Tenir éloignés de vos lauriers roses les parasites comme les cochenilles et pucerons.

La bouillie bordelaise permet ainsi de garder saines les feuilles de votre laurier rose. Pour l’utiliser dans un traitement sur les lauriers roses, elle doit impérativement être dosée entre 10 et 20 g par litre d’eau.

Les meilleures ventes de bouillie bordelaise

⚙️Le traitement d’un laurier rose malade avec de la bouillie bordelaise

Un homme pulvérise de la bouillie bordelaise

Le traitement contre les maladies cryptogamiques du laurier rose avec de la bouillie bordelaise se fait principalement de manière préventive. Cela a lieu généralement au début de la période d’hivernage, lorsque le feuillage commence à tomber. Le traitement doit être renouvelé à la fin de l’hiver, juste après la taille afin de protéger l’arbuste des champignons comme l’ascochita heteromorpha.

En outre, la pulvérisation à la bouillie bordelaise permet de protéger vos plantes des parasites comme pseudomonas syringae ou les pucerons et cochenilles. Avant de procéder à la pulvérisation de bouillie bordelaise, prenez soin de ramasser et brûler toutes les feuilles mortes au pied des plantes.

Que le traitement contre les maladies se fasse en fin d’hivernage ou en début de printemps, la pulvérisation de bouillie bordelaise doit intervenir 2 à 3 fois par jour. Aussi, espacez les pulvérisations de 15 jours en moyenne.

Les meilleurs pulvérisateurs pour petits espaces

Quand mettre de la bouillie bordelaise sur les lauriers roses ?

La bouillie bordelaise est à utiliser de façon préventive dès qu’il s’agit de lutter contre les maladies cryptogamiques. Mais, il est important de bien choisir son pulvérisateur.

Le premier traitement à la bouillie bordelaise se fait généralement vers la fin de l’automne et le début de l’hiver, au moment de la tombée des feuilles. C’est une période propice pour éliminer, lors du grand nettoyage d’hiver, les champignons en hivernage dans la plantation.

Ensuite, de manière plus fréquente, le traitement se poursuivra au printemps après les tailles afin de protéger les plaies sur les branches des bactéries et champignons et insectes. En effet, c’est lorsque le temps est humide et chaud que les champignons se développent le plus.

En pulvérisant la bouillie bordelaise en automne, juste après la chute des feuilles, vous éviterez que les maladies de laurier rose passent l’hiver de façon durable dans le jardin. Il est toujours bien de veiller à la destruction complète des feuilles malades tombées au sol avant de commencer la pulvérisation à la bouillie bordelaise. Ainsi, vous pourrez la pulvériser sur le tronc, les alentours et surtout sur toute la ramure du laurier rose.

Retour haut de page