Sommaire

Partager l'article
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Charpente de toiture : à quelle fréquence votre charpente doit-elle être remplacée ?

Un homme sur une charpente en boi

Beaucoup de gens pensent que la construction de charpente est une compétence relativement simple à maîtriser pour un entrepreneur. En réalité, ce travail est difficile et nécessite certaines aptitudes pour effectuer des coupes précises dans le matériau de charpente, qui est l’un des éléments les plus importants du processus de charpente complet.

L’importance de la charpente bien conçue réside dans le fait qu’elle apporte la force et l’équilibre nécessaires à l’ensemble du bâtiment. Lors de la création de cette structure, les connaissances connexes et les capacités appropriées sont deux facteurs essentiels qui doivent être présents afin de transmettre correctement l’attraction gravitationnelle, le soulèvement et le poids latéral à la fondation principale.

Charpente du toit : quels sont les différents types ?

L’ossature porteuse qui soutient votre matériau de couverture est la charpente du toit. La charpente en bois et les treillis sont les deux types de charpente les plus courants.

La charpente en bois

La charpente en bois est une technique permettant de construire le support de votre toit sur place. La charpente fondamentale est entourée de poutres de faîtage et de noue. Elles sont soutenues par un réseau de chevrons en bois. Chaque chevron s’étend perpendiculairement de la crête du toit au mur.

La pente du toit est déterminée par l’angle avec lequel ils s’élèvent. Les solives de plafond, quant à elles, soutiennent le plafond horizontal et maintiennent les murs ensemble. Ce type de structure de toit existe depuis des générations et nécessite l’expertise d’un charpentier qualifié.

La charpente en treillis

Une charpente en treillis est formée d’âmes triangulaires en bois préfabriqué. Chaque treillis est construit pour soutenir le toit tout en maintenant les murs ensemble. Une travée est l’espace entre chaque ferme et elles sont placées uniformément à des intervalles précis pour supporter le poids de votre matériau de couverture.

Si vous suivez les instructions du fabricant, la charpente en treillis est moins compliquée pour les bricoleurs et peut offrir un système de support robuste pour votre maison. Cependant, l’un des inconvénients majeurs de la construction en treillis est que les rénovations sont considérablement plus difficiles, car les treillis ne peuvent pas être coupés ou modifiés de quelque manière que ce soit sans porter atteinte à leur intégrité.

À quelle fréquence votre charpente doit-elle être remplacée ?

Malheureusement, la charpente est une partie de la maison qui est souvent négligée. Vous ne remarquerez généralement pas ce qui se passe là-haut jusqu’à ce qu’il commence à fuir ou à se briser. Cependant, il est conseillé de procéder à un examen de routine deux fois par an pour détecter d’éventuelles défaillances.

Si vous craignez pour votre sécurité, nous vous conseillons de demander l’aide d’un professionnel local pour examiner votre charpente.

Que faut-il rechercher ?

Gardez l’œil ouvert pour :

  • des affaissements dus à la moisissure ou à la rouille ;
  • des bardeaux détachés, cassés ou endommagés ;
  • des signes de dégât des eaux ou de fuites ;
  • des bardeaux manquants.

Un contrôle semestriel devrait permettre de détecter les problèmes mineurs avant qu’une fuite ne se produise ou qu’une partie importante du toit ne se brise. Il est essentiel d’entretenir la charpente du toit et de procéder à des inspections visuelles régulières. Il est préférable de payer pour une petite réparation que de faire face à un effondrement de la charpente et à des dommages importants.

Calendrier de remplacement suggéré

Les charpentes devraient survivre pendant toute la durée de vie de la maison. Néanmoins, selon les matériaux utilisés pour la charpente du toit, un remplacement complet peut être nécessaire. À moins que le toit ne soit construit en béton, il suffit de l’inspecter pour détecter les fissures et autres signes de détérioration. Les toits en tuiles sont également très durables et ne nécessitent qu’un remplacement partiel.

En général, selon le matériau utilisé, le calendrier de remplacement suggéré est le suivant :

  • 15 à 30 ans pour les bardeaux d’asphalte ;
  • les bardeaux en bois ont une durée de vie de 20 à 25 ans ;
  • les charpentes en caoutchouc ont une durée de vie de 30 à 50 ans ;
  • les charpentes en métal ont une durée de vie de 50 à 75 ans.

Les périodes recommandées peuvent varier en fonction de l’environnement dans lequel se trouve la charpente.

Des hivers rigoureux et une forte humidité peuvent entraîner une détérioration plus rapide des matériaux. Il est conseillé de monter sur la charpente après une grosse tempête ou des vents violents pour vérifier l’absence de dommages.

Gardez un œil sur votre charpente de toiture car elle offre une protection cruciale à votre maison et à vos biens.

Retour haut de page