Sommaire

Partager l'article
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Quelle formation suivre pour devenir couvreur ?

Un jeune couvreur est sur un toit en construction

Souvent, il n’est pas nécessaire de suivre une formation officielle pour devenir couvreur ; vous apprendrez plutôt sur le tas grâce à un apprentissage. Vous devez également être en mesure de satisfaire aux exigences physiques de l’emploi, notamment avoir la force et l’équilibre nécessaires pour remplacer ou réparer un toit.

Qu’est-ce qu’un couvreur ?

Les couvreurs construisent et entretiennent les toits. Pour garantir la sécurité, ils installent des matériaux tels que le ciment et l’argile et réparent les parties endommagées. Ils peuvent se concentrer sur les toitures résidentielles ou commerciales.

Quelles sont les responsabilités d’un couvreur ?

Les couvreurs utilisent des outils manuels et d’autres équipements pour construire et réparer les toits (par exemple, des échafaudages). Ils s’assurent que les toits sont solides et étanches. Ils construisent également des pare-vapeur et des systèmes d’isolation. Les responsabilités des couvreurs sont les suivantes :

  • Construction et réparation des toits ;
  • le choix des tuiles, des bardeaux de bois et d’autres matériaux ;
  • assurer la réalisation des travaux de couverture dans les délais impartis.

Que faut-il faire pour devenir couvreur ?

Après la troisième année, vous pourrez exercer le métier de couvreur sans avoir le baccalauréat, ou après avoir obtenu le baccalauréat, en ayant ou non un diplôme et en effectuant une reconversion à partir de 30 ou même 40 ans. Vous pouvez être couvreur indépendant ou collaborer avec une compagnie, sans aucune restriction.

Il est possible de trouver un emploi de couvreur sans diplôme

À condition de prouver que vous avez trois ans de pratique du métier sur le territoire européen, il vous est possible de faire une demande d’attestation de reconnaissance de compétence professionnelle auprès de la Chambre en charge des Métiers et de l’Artisanat.
Vous pouvez exercer la profession de couvreur grâce à cette attestation de reconnaissance de la qualification du travail. Même si un brevet de qualification professionnelle ne sera pas indispensable pour exercer le métier de couvreur, il est préférable de disposer d’une bonne formation et de découvrir les possibilités d’emploi.

Les titres de compétence du couvreur

Après avoir terminé un cours de construction, un cours de formation ou un enseignement par correspondance, vous pouvez travailler comme couvreur. Voici comment apprendre le métier de couvreur :

  • En obtenant notamment un CAP en toiture ou en étanchéité.
  • À travers notamment un bac professionnel spécialisé dans l’étanchéité ou la couverture.
  • À travers le brevet de maîtrise (bac professionnel) spécialité intervention dans le domaine du patrimoine bâti.
  • En obtenant un BTS couverture ou revêtement du bâtiment.

Quelles sont les qualifications requises pour travailler en tant que couvreur ?

Les couvreurs peuvent soit suivre un apprentissage de couvreur, soit obtenir une licence appropriée, soit travailler en tant qu’entrepreneur indépendant, selon l’ampleur et la localisation du travail. Certaines personnes apprennent ce métier sur le tas, avec l’aide d’experts.

La connaissance des matériaux et des stratégies nécessaires à la construction d’un toit peut faire partie des tâches d’un couvreur. Les couvreurs doivent avoir de l’endurance et de l’équilibre, car ils travaillent souvent en hauteur tout en utilisant différents appareils et équipements.

Les couvreurs ont également le souci du détail et sont des experts en multitâche. Assurez-vous d’inclure ces aptitudes comme exigences dans votre propre description de poste de couvreur et modifiez-les au besoin.
Pour réussir dans ce poste, vous devez être capable de manipuler des outils manuels tels que des coupe-bardeaux et des hachettes de couvreur, ainsi que de rester debout pendant de longues périodes sur des échelles et des échafaudages. Vous saurez également travailler avec divers matériaux de couverture (comme le bois et l’asphalte) pour divers types de toitures et de tâches.

Les responsabilités

  • Construire des toitures à l’aide de divers matériaux et outils.
  • Les projets sont achevés dans les délais prévus.
  • Examiner les dommages et calculer les coûts de main-d’œuvre pour réparer ou remplacer les matériaux endommagés.
  • Enlever les détritus des toits afin de pouvoir placer les matériaux.
  • Lisser les surfaces des toits et utiliser du ciment pour combler les interstices.
  • Vérifier que les toits protègent les structures contre les intempéries, telles que la pluie ou la neige.
  • Utiliser des outils manuels et d’autres ressources (par exemple, un échafaudage, une échelle…).

Les exigences

Il est nécessaire d’avoir de l’expérience en tant que couvreur ou dans une profession liée à la construction, d’excellentes compétences en menuiserie et de l’expérience dans l’utilisation de différents outils manuels et équipements, tels que les :

  • Échafaudages, tout en respectant les règles de sécurité ;
  • endurance physique et stabilité ;
  • capacité à travailler en hauteur pendant de longues périodes ;
  • Manipulation de divers appareils de type pulvérisateur dédié au toit. ;
  • connaissance des produits d’entretien de type hydrofuge et antimousse ;
  • un apprentissage ou une licence en toiture ou dans un secteur connexe serait avantageux.

Retour haut de page